top of page

Mon histoire

Fille d'un papa conteur et instituteur, pédagogue et sensible, j'aime, depuis toujours, la parole, les mots qui résonnent, les gens qui s'émeuvent, les cœurs qui palpitent. Fille d'une maman sociable et généreuse, j’ai le goût comme elle de tisser des liens profonds avec mes proches et de me sentir comme un poisson dans l’eau avec tout le monde. J'ai une petite soeur que j'aime et admire profondément.

Si mon enfance fut simple et insouciante, mon adolescence le fut beaucoup moins. Un jour, le sourire de ma mère s’est effacé avec sa dépression puis à jamais dans son envol suicidaire. J'allais avoir 14 ans, j’ai joué à la forte pendant des années, refoulant mon immense sensibilité et vulnérabilité et formant ainsi une solide carapace.

Cherchant au départ des réponses à mes pourquoi, j'ai entrepris très tôt de cheminer sur la voie du développement personnel. J’ai eu un parcours très riche avec une sophrothérapeute, une chamane, une tarologue, puis avec l’école Écoute Ton Corps de Lise Bourbeau qui ont toutes façonné qui je suis aujourd'hui.

family nov 87_edited_edited_edited.jpg
family nov 87_edited_edited.jpg

Fille d'un papa conteur et instituteur, pédagogue et sensible, j'aime, depuis toujours, la parole, les mots qui résonnent, les gens qui s'émeuvent, les cœurs qui palpitent. Fille d'une maman sociable et généreuse, j’ai le goût comme elle de tisser des liens profonds avec mes proches et de me sentir comme un poisson dans l’eau avec tout le monde. J'ai une petite soeur que j'aime et admire profondément.

Si mon enfance fut simple et insouciante, mon adolescence le fut beaucoup moins. Un jour, le sourire de ma mère s’est effacé avec sa dépression puis à jamais dans son envol suicidaire. J'allais avoir 14 ans, j’ai joué à la forte pendant des années, refoulant mon immense sensibilité et vulnérabilité et formant ainsi une solide carapace.

Cherchant au départ des réponses à mes pourquoi, j'ai entrepris très tôt de cheminer sur la voie du développement personnel. J’ai eu un parcours très riche avec une sophrothérapeute, une chamane, une tarologue, puis avec l’école Écoute Ton Corps de Lise Bourbeau qui ont toutes façonné qui je suis aujourd'hui.

Mon histoire

20230811_171529_edited_edited.jpg
  • De Marie-Annick Benoît, sophrothérapeute, j’ai appris à doucement accepter le suicide de ma maman et apaiser mon immense peur “et si ça m’arrivait à moi aussi de tomber en dépression et d’avoir envie de mourir ?”

  • De Gislaine Duboc, thérapeute chamane, j’ai appris à transformer ma relation aux autres. Nous sommes des miroirs les uns les autres : ce que nous aimons ou détestons chez l’autre est le reflet de ce que nous aimons ou détestons en nous et ce que nous admirons chez l’autre, nous l'avons en nous sans nous autoriser à l'exprimer.

  • De Marie-Christine Chambon, tarologue, fondatrice du Tarot-Oracle Oumrazaï et artiste, j’ai appris à faire davantage confiance à mon intuition et mon coeur.

  • De Lise Bourbeau et de ma formation Écoute Ton Corps, j’ai appris que nous sommes capables d’accepter l'inacceptable, avec notre cœur, même si nous ne serons jamais d’accord, avec notre mental, ce qui n’est pas le but. 

Mes enseignements de vie

Aide-par-telephone-shutterstock_1737486737.jpg

Mon histoire personnelle et les enseignements de vie que j'en ai tirés m'ont mis naturellement sur la voie de la relation d'aide. On accompagne jamais aussi bien ce qu'on a soi-même réussi à transformer en soi.  Ma rencontre avec l'école Écoute Ton Corps a transformé ma vie personnelle puis professionnelle. Aider à mon tour les autres à se libérer de leurs blessures, à retrouver la sérénité et le goût de devenir qui ils veulent n'est pas une mode, c'est une évidence, un appel du coeur, ma mission profonde de vie

Comment je suis devenue coach ?

JobFact-PokerFace-1.jpg

J’ai longtemps été “poker face” ou clown triste : je montrais une image de moi souriante et forte alors qu’intérieurement je cachais une tristesse, une envie d’être vulnérable et soutenue. Pour me protéger et contrôler mon image, je n'étais pas vraie. 

Professionnellement, j’ai toujours cru me sentir épanouie dans mes 3 premières carrières. Mais j'étais tellement une perfectionniste attachiante que j’étais un vrai bourreau de travail, exigeante et dure avec moi-même et les autres. Je ne porte pas mon nom de famille pour rien : Roubaud ! Je pensais qu'être épanoui.e c'était obtenir un résultat parfait. Paradoxalement, je réussissais mais je n'osais pas m'exposer, incarner ma société Envouthé pourtant adorée. Était-ce ça l’épanouissement et à quel prix ? Ma vision d'être épanoui.e a radicalement changé et amené à créer les imperfectionnistes.

Mon intention au travers des imperfectionnistes, c’est vous aider à 

  • re-créer de l’harmonie et de la cohérence entre ce que vous ressentez à l’intérieur de vous et ce que vous montrez de vous à l’extérieur : être vrai.e et authentique.

  • vous accepter dans toutes vos facettes : quand vous luttez pour ne pas être (vu.e) faible par exemple, vous vous empêchez d'être réellement fort. Nous sommes un TOUT, on ne peut pas connaitre le chaud sans le froid.

Fondatrice des imperfectionnistes  

LE MANIFESTE DES IMPERFECTIONNISTES

Mon intention au travers des Imperfectionnistes, c’est :

  • re-créer de l’harmonie et de la cohérence entre ce que l’on ressent à l’intérieur de soi et ce qu’on montre de soi à l’extérieur : être vrai.e et authentique. 

  • s’accepter dans toutes ses facettes qu'on oppose : quand on lutte pour ne pas être (vu.e) faible par exemple, on s’empêche d’être aussi d'être réellement fort. Nous sommes un TOUT, on ne peut pas connaitre le chaud sans le froid. 

Ma boule à facettes imperfectionniste

Apprendre à s’accepter dans toutes ses facettes n’est pas facile. Je vous propose de vous regarder avec humour et tendresse et de jouer à associer vos ombres et lumières ensemble. Nous avons les qualités de nos défauts et inversement. Reconnaitre les deux c’est solidifier grandement sa confiance en soi.

Voici ma boule à facettes imperfectionniste. À vous de faire la vôtre ! :)

Danseuse-2019-06-Swing-Belleviloise-2_edited.jpg

Plus qu’une danse, le swing (lindy hop, solo charleston, blues) est pour moi, un tourbillon de bonheur transpirant, un guide de vie et une thérapie.

Apprendre à trouver son groove, sa personnalité dans sa danse tout en lâchant prise dans le jeu et le plaisir, apprivoiser sa peur du regard des autres sont tant de choses que je brûle d’envie de transmettre à travers le swing.

J’embarque cette année dans la formidable aventure de Chambéry Swing en tant que prof pour inspirer mes élèves à oser être libre, imperfectionniste, gagner en confiance et déployer leurs ailes swing.

Je suis  danseuse et prof de swing

Entrepreneuse-Envouthe-H-2_edited_edited.jpg

À 40 ans, coach en épanouissement professionnel est ma 4ème vie professionnelle.

Diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Lyon et d'un master en communication marketing à Paris Dauphine, j'ai d'abord été chargée de mécénat dans le milieu artistique pour une revue de photo à Lyon.

J'ai ensuite été 4 ans consultante influence et réseaux sociaux en agence de communication digitale à Paris.

Je suis devenue entrepreneuse en 2012 en fondant Envouthé, une Box découverte de thé par abonnement que j'ai revendue. Je suis fière d'avoir créé avec mon équipe plus de 100 boites au design et thème unique, envoyées chaque mois à plus de 2000 abonnés, réalisant un chiffre d'affaires de 500 000€ annuel pendant 8 ans. 

Mon parcours professionnel

Voyageuse-2017-12 Julia-US-DeathVallee.jpg
  1. Mon goûter préféré petite en bonne savoyarde était le beaufort et le saucisson. Le chocolat, c’est pour les marmottes :)

  2. Thé ou café ? Bien chaud merci :) Pourquoi choisir ? On ne choisit pas entre aimer la bière et le vin ;)

  3. Je suis pour l'instant claustrophobe. Mon neveu, à 4 ans, m’a demandé : “tata, si l’ascenseur se coince, tu as peur d’appuyer sur la cloche ?” :)

  4. Je suis toujours pile en retard de 5 à 10 minutes sauf pour mes consultations et mes cours de danse. 

  5. Je suis aventurière et exploratrice : j’ai voyagé dans 24 pays et 5 îles, dont 2 sur lesquelles j’ai vécu : à Mayotte et à Lanzarote pendant le confinement. J’ai roadtripé pendant 1 an à bord de Zibifu, mon fourgon aménagé au Portugal, Espagne et France.

5 anecdotes (in)utiles